COOKIES : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.       

QUIBERON, LE PLEIN D'IODE ET DE RESSOURCEMENT EN 4 JOURS / 4 NUITS AVEC RIVES DE RÊVE

4 JOURS DE RÊVES SUR LE SENTIER CÔTIER DE QUIBERON

Avec Rives de Rêve vous voyagez au plus près de l’eau : douce ou salée, océan ou mer, lac ou rivière, l’eau n’est jamais loin. Rives de Rêve choisit et sélectionne les plus belles adresses au plus près de l’eau. Dans cet article, je vous dévoile mes coups de cœur sur la Presqu’île de Quiberon et vous souhaite un merveilleux ressourcement !

J’ai choisi de vous faire découvrir la Presqu’île par son sentier côtier. De la Côte sauvage à la baie de Quiberon, le sentier passe d’une ambiance rocheuse à une atmosphère du début XXè avec les belles villas.

MON ITINÉRAIRE À PIEDS SUR LA PRESQU'ÎLE EN 4 ÉTAPES

Jour 1 : Découverte de Portivy
Jour 2 : Côte sauvage et nuit au Sofitel (12.5 kms)
Jour 3 : Soin thalasso et découverte de Quiberon
Jour 4 : Conguel et Baie de Quiberon, nuit à Saint Pierre Quiberon (10.5 kms)

JOUR 1

ARRIVEE SUR LA PRESQU’ILE DE QUIBERON

Bienvenue sur la Presqu’île de Quiberon, on ne peut se tromper lorsque l’on arrive sur le tombolo, ce fameux isthme très fin qui relie la Presqu’île au continent : la mer est de part et d’autre de la route. Tout d’abord on ouvre les fenêtres pour laisser s’engouffrer l’air vivifiant et iodé et on en prend plein les mirettes : côté baie très souvent les kite-surfeurs jouent avec le vent et les vagues et leurs ailes de couleur remplissent le ciel, côté Océan, c’est le scintillement de la mer et la puissance des vagues qui ne laissent pas de marbre.

© Karine Piquet

La Presqu’île s’avance de 14km en mer et cette configuration lui offre un climat très différent des clichés sur la Bretagne. Je vous laisse le découvrir ! Les paysages sont sublimés par une mer aux couleurs changeantes passant sur gris-mauve au bleu-vert (le glaz dit le breton). A l’Ouest, la côte sauvage impressionne avec ses criques et sa côte rocailleuse et le fracas de vagues souvent photogénique. A l’Est, la baie laisse rêveur avec les plages de sable fins abritées des vents d’Ouest.

Je vous propose de démarrer par la Côte sauvage, côté Océan, avec une première nuit au Village de Portivy qui est le seul port de la Côte Ouest. C’est un adorable petit village de pêcheurs où tout le monde se connaît. A la période estivale, le village se remplit de tous ses habitants et visiteurs et le reste du temps, le lieu est baigné d’une belle quiétude avec ce grand horizon devant les yeux. Posez-vous devant ce beau panorama, le temps va s’arrêter, laissez vous emplir de cet horizon, savourer le coucher de soleil, découvrir les îlots à marée basse, marcher sur jusqu’au Fort Penthièvre et découvrir l’isthme avec un peu de hauteur…

© LE GAL Yannick

Où boire un verre à Portivy ?

Le bateau Ivre, immanquable pour y boire un verre face à la mer ou déguster des spécialités bretonnes.

Où DINER ET dormir à Portivy ?

Evidemment face à la mer dans l’une des 6 chambres du Petit Hôtel du Grand Large.
Un véritable coup de coeur pour l'accueil adorable de Catherine et la cuisine créative de Hervé, reconnue par une étoile au Michelin.
Là pas de télévision, le spectacle est devant vous par les fenêtres. Bien sûr il faut réserver car les chambres partent vite !


JOUR 2

COTE SAUVAGE ET NUIT AU SOFITEL (12.5 km)

Une bonne journée de balade au bord de l’Océan vous attend.
Enfilez les baskets ou les chaussures de marche, le chemin est rocailleux, parfois escarpé mais souvent plat, c’est parti ! I suffit de longer la mer, le sentier est facile à trouver ! La côte sauvage de Quiberon attire des milliers de visiteurs chaque année. Les tempêtes sont des moments de spectacle très recherchés tout comme les grandes marées. Le Conservatoire du Littoral en est propriétaire et a pour mission de mettre en valeur ce territoire en le protégeant, en l’entretenant, le label Grand Site de France est en cours d’obtention. La végétation de la côte sauvage varie au rythme des saisons. Ma préférence est à la floraison de l’armérie maritime au printemps. De vaste tapis roses recouvrent les dunes et bords des chemins. La Côte sauvage abrite aussi de nombreux oiseaux protégés comme le bécasseau violet, la fauvette pitchou elle préfère la lande. Au cours de ce parcours, les vues sont à chaque fois renouvelées sur la côte et l’horizon !

© Karine Piquet

Plusieurs points de vue méritent de s’y attarder :
- Remarquer Groix et Belle-île à l’horizon
- les plages de Port Blanc souvent prisées des surfeurs
- l’Arche de Port Bara et les grottes à découvrir uniquement à marée basse
- La petite plage de Port Pigeon est un havre par temps calme
-D’anciens lavoirs ponctuent le parcours ainsi que quelques mégalithes.

En arrivant à la Pointe du Vivier, le panorama accroche l’œil avec à l’horizon le phare des Birvideaux. Il faut ici savourer un plateau de fruits de mer, ou une assiette de moules au restaurant du même nom. Les Le Buhé vous accueillent avec une grande gentillesse, le cadre est sans chichi, la vue est sublime et le contenu de l’assiette l’est tout autant.…
Après le déjeuner, poursuivre le sentier qui vous fait passer au pied du Château Turpault, étonnant vaisseau de granit puis entrer dans Quiberon par Port Maria. La Pêche à la sardine a fait la renommée de Quiberon et fait partie de son histoire ancienne et actuelle. Je vous invite à vous arrêter à la Conserverie La Quiberonnaise dont les jolies boîtes raviront vos yeux et votre palais…facile à glisser dans le sac ! La sirène des bateaux de la Compagnie Océane ne vous échappera pas, cela sera pour un prochain voyage que je vous prépare vers Belle-île.

© Karine Piquet

Poursuivre le long de la grande plage bordée de villas et animée de nombreuses boutiques plus encore en été. La prochaine pointe rocheuse annonce l’anse du Goviro avec le début du défilé de plages plus ou moins grandes et aux grains plus ou moins fins ou blonds. La Thalassothérapie est nichée sur cette anse avec une vue panoramique sur les îles. Croyez moi ou non…ici c’est le top de la thalassothérapie, créée par Louison Bobet en 1964. Et c’est là où j’ai choisi de dormir car c’est juste incomparable, la vue mer, les chambres de grand confort, le restaurant gastronomique et les soins d’eau de mer dans un cadre qui a été restauré il y a peu.

Où déjeuner sur la Côte Sauvage ?

La pause au Vivier avec sa pointe rocheuse et la vue imprenable sur l’Océan a un effet immédiat de plénitude. Je vous conseille les palourdes farcies, c’est un délice, leurs moules aussi sont un régal tout comme les plateaux de fruits de mer.


Où dormir à Quiberon ?     

Au Sofitel Quiberon Thalassa Sea & Spa, the place to be exactement devant l’Océan, juste une voie piétonne et vélo à traverser pour mettre les pieds dans l’eau et le sable en sortant de sa chambre !


JOUR 3

Soins Thalasso et découverte de Quiberon ou l’inverse

« C’est au bout de la Presqu’île de Quiberon, face à l’océan et dans un univers baigné de lumière, qu’est implanté le Sofitel Quiberon Thalassa sea & spa. Ce havre de paix abrite un univers d’expertise et de bien-être décliné en deux hôtels 5 étoiles en parfaite communion avec la nature environnante : le Sofitel Diététique et le Sofitel Thalassa. Au cœur de ce resort, l’Institut de Thalassothérapie & Bien-être vous attend pour une escale détente inoubliable. »

© BERTHIER Emmanuel

Je suis tout à fait d’accord avec Bart Van Cauwelaert, Directeur du Sofitel Quiberon : L’escale est vraiment inoubliable. J’ai découvert les soins à base d’eau de mer et algues, le parcours aquatique, le sauna et le grand bassin d’eau de mer chauffée. Les solariums, salons, restaurants, bistrots et bars dont tous aussi excellemment exposés au sud avec cette sublissime vue mer. Tout est fait pour s’y sentir bien.
Le mieux est de caler son programme de soins lors de la réservation. Une journée entière de soins est possible voire plus ! A vous de voir.

S’il vous reste un peu de temps, je vous invite à découvrir le cœur de Quiberon, son centre ville animé avec de nombreuses belles adresses, la grande plage, le casino idéalement situé. De nombreux cafés bordent Port Maria et La Grande Plage, on flâne d’un lieu à l’autre, il y a toujours du mouvement.
Quel que soit le programme que vous retiendrez, cette étape au Sofitel restera inoubliable !

© Karine Piquet

Les restaurants du Sofitel

Pour le déjeuner, en mode cocooning je ne sors pas de l’hôtel, je vous recommande :
Le Bistrot de l’Océan : vous êtes en peignoir de bain entre 2 soins pour un déjeuner équilibré dans une ambiance décontractée, à moins que vous ne préfériez Le Delight pour goûter à un menu à moins de 500 calories avec un maximum de plaisir !
Pour le dîner, sans retenue, je réserve au restaurant de La Presqu’île, je veux choisir mon poisson fraîchement pêché et cuisiné à la minute ou savourer un banc d’huîtres de la Baie de Quiberon…devant la vue de l’Océan aux couleurs sans cesse changeantes !

Où dîner à Quiberon ?

Les adresses avec la vue sur mer ne manquent pas à Quiberon, mais celles que je préfère à la fois pour la vue et la qualité des plats et de l’accueil sont :
Le restaurant du Casino, ouvert toute l’année avec une vue panoramique sur l’ensemble de la grande plage, le port et le Château Turpault.
Le Fisher qui permet de garder les pieds dans le sable de la Grande Plage tout en dégustant tapas chauds et froids avec la vue sur Belle-île…ouvert uniquement en saison.

JOUR 4

Conguel et Baie de Quiberon (10.5 km)

Le petit déjeuner buffet du Sofitel Quiberon est là encore une belle expérience à savourer ! il y a des mets salés et sucrés, des fruits et des produits locaux surtout. Du poisson fumé localement, aux sardines, des confitures aux saveurs inédites en passant par les pancakes et toutes sortes de pains…avec toujours devant les yeux ce beau spectacle de l’Océan derrière les grandes baies vitrées !
C’est reparti pour le tour de la Presqu’île avec le tour de la Pointe du Conguel, une mini presqu’île à elle toute seule dont la pointe mène au passage des voiliers vers la Baie de Quiberon. Le sentier est accessible à marée haute mais c’est aussi très agréable, côté baie, de marcher tout près de l’eau et même les pieds dans l’eau quand la marée le permet ! Le sable de la plage du Porigo juste à côté de l’école de voile, est très fin puis c’est la découverte de Port Haliguen, de la maison des artistes et du Port qui peut accueillir plus de 1200 bateaux. Je vous invite à prendre le temps de musarder sur les jetées pour voir le ballet des voiliers entrer et sortir du port.
Le sentier se poursuit et entre un peu dans les hameaux de la Presqu’ Île. C’est l’occasion de se rapprocher des maisons quiberonnaises en granit, avec bien souvent des escaliers extérieurs fleuris et pleins de charme. L’arrivée à Saint-Pierre Quiberon est signalée par l’Ecole Nationale de voile et là une côte habitée de nombreuses maisons de famille. J’avoue que le regard est autant attiré par la vue sur la Baie de Quiberon avec l’entrée du Golfe du Morbihan, le clocher de Carnac à l’horizon que la découverte des jardins des ces villas de bord de mer aux vues incroyables…
Saint-Pierre Quiberon est plus calme, plus réservée que Quiberon. J’aime ses plages plus inaccessibles ou seulement à marée basse, cette ambiance familiale et ses ruelles étroites. L’été des Fest-noz animent certaines places, des vide-greniers s’installent sur la jetée de Port d’Orange et toute l’année les bateaux de l’Ecole Nationale de Voile colorent la baie de leurs spis ou voiles.

© Karine Piquet

Où dormir à Saint-Pierre Quiberon ?

Dans l'un des trois campings municipaux de Saint Pierre Quiberon : le camping du Rohu, le camping de Penthièvre ou le camping de Kerhostin. Vous entendrez la mer la nuit et serez au plus près de l’eau.

Où dîner à Saint-Pierre Quiberon ?

Quoi de mieux que de savourer des galettes terre et mer au restaurant-bistrot le Bigorn’eau, avec le clapotis de la mer à vos pieds et peut-être une soirée concert avec des groupes de la région ?

Après la nuit à Saint-Pierre Quiberon, le sentier vous attend pour finir le tour de la Presqu’île jusqu’au Fort de Penthièvre, lieu d’histoire et de mémoire. La vue est imprenable sur l’isthme de la Presqu’île.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Propriétaires, inscrivez votre établissement

Mentions légales

Données personnelles et cookie

Contactez-nous

Par e-mail
contact@rivesdereve.com

Par téléphone
+33 6 19 58 98 52

Sur notre page Facebook
  Rives de Rêve

Petit Futé




 Instagram

@rives_de_rêve